Verset de la semaine

C'est pourquoi je m'efforce d'avoir constamment une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes.
Actes 24.16
Voir les jours passés
04050607080910111213
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
mercredi 14 novembre

Actes 24.10-21

10Après que le gouverneur lui eut fait signe de parler, Paul répondit: Sachant que, depuis plusieurs années, tu es juge de cette nation, c'est avec confiance que je prends la parole pour défendre ma cause.11Il n'y a pas plus de douze jours, tu peux t'en assurer, que je suis monté à Jérusalem pour adorer.12On ne m'a trouvé ni dans le temple, ni dans les synagogues, ni dans la ville, disputant avec quelqu'un, ou provoquant un rassemblement séditieux de la foule.13Et ils ne sauraient prouver ce dont ils m'accusent maintenant.14Je t'avoue bien que je sers le Dieu de mes pères selon la voie qu'ils appellent une secte, croyant tout ce qui est écrit dans la loi et dans les prophètes,15et ayant en Dieu cette espérance, comme ils l'ont eux-mêmes, qu'il y aura une résurrection des justes et des injustes.16C'est pourquoi je m'efforce d'avoir constamment une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes.17Après une absence de plusieurs années, je suis venu pour faire des aumônes à ma nation, et pour présenter des offrandes.18C'est alors que quelques Juifs d'Asie m'ont trouvé purifié dans le temple, sans attroupement ni tumulte.19C'était à eux de paraître en ta présence et de se porter accusateurs, s'ils avaient quelque chose contre moi.20Ou bien, que ceux-ci déclarent de quel crime ils m'ont trouvé coupable, lorsque j'ai comparu devant le sanhédrin,21à moins que ce ne soit uniquement de ce cri que j'ai fait entendre au milieu d'eux: C'est à cause de la résurrection des morts que je suis aujourd'hui mis en jugement devant vous.

Méditez

  • Y a-t-il un exemple à suivre ou à ne pas suivre ?
  • Quelle vérité Dieu me révèle-t-il ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

FACE AU JUGE

Paul vient d’être accusé de tous les maux et traité de tous les mots (cf. 24. 5-6). Il amorce sa défense en prenant à témoin le gouverneur et juge Félix dont il apprécie l’expérience dans la gestion des affaires publiques (10).

Paul retrace les faits

tels que vécus et non comme présentés faussement par ses détracteurs et accusateurs (12). Tout ce qui est mis à sa charge n’est en fait qu’un tissu de mensonges (13). Il va en profiter pour témoigner des points essentiels de la foi qu’il confesse avec zèle et qui trouvent leur source dans la loi et les prophètes, bien connus des dignitaires religieux juifs (13-15). Les arguments très légers du souverain sacrificateur Ananias et de ses partisans peuvent ainsi, tour à tour, être démontés par le disciple du Christ qui a sa conscience tranquille (16).

Les accusateurs de Paul

qui l’ont arrêté dans le temple (cf. 21. 27), à l’instar de ceux qui ont trainé Jésus devant Pilate, usent de ruse. Ils se cachent derrière le gouverneur pour assouvir leur vilain dessein en le pressant de prendre les devants de la cabale qu’ils ont ourdie. Ce que Paul dénonce clairement (19-20). En fait, a-t-on le droit de condamner quelqu’un pour ses croyances (21)  ?
Paul est un modèle pour tous ceux qui pour leur foi sont trainés devant les tribunaux. Il se défend avec assurance, clarté des propos, arguments judicieux et ceci, sans faux fuyants ni reniement.

Prière :

Seigneur, donne-nous la force de tenir ferme devant l’adversité.