Verset de la semaine

Vous aussi, soyez patients, affermissez vos coeurs, car l'avènement du Seigneur est proche.
Jacques 5.8
Voir les jours passés
15161718192021222324
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
jeudi 25 août

2 Rois 13.1-25

1La vingt-troisième année de Joas, fils d'Achazia, roi de Juda, Joachaz, fils de Jéhu, régna sur Israël à Samarie. Il régna dix-sept ans.

2Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel; il commit les mêmes péchés que Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël, et il ne s'en détourna point. 3La colère de l'Eternel s'enflamma contre Israël, et il les livra entre les mains de Hazaël, roi de Syrie, et entre les mains de Ben-Hadad, fils de Hazaël, tout le temps que ces rois vécurent. 4Joachaz implora l'Eternel. L'Eternel l'exauça, car il vit l'oppression sous laquelle le roi de Syrie tenait Israël, 5et l'Eternel donna un libérateur à Israël. Les enfants d'Israël échappèrent aux mains des Syriens, et ils habitèrent dans leurs tentes comme auparavant. 6Mais ils ne se détournèrent point des péchés de la maison de Jéroboam, qui avait fait pécher Israël; ils s'y livrèrent aussi, et même l'idole d'Astarté était debout à Samarie. 7De tout le peuple de Joachaz l'Eternel ne lui avait laissé que cinquante cavaliers, dix chars, et dix mille hommes de pied; car le roi de Syrie les avait fait périr et les avait rendus semblables à la poussière qu'on foule aux pieds.

8Le reste des actions de Joachaz, tout ce qu'il a fait, Et ses exploits, cela n'est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois d'Israël ?

9Joachaz se coucha avec ses pères, et on l'enterra à Samarie. Et Joas, son fils, régna à sa place.

10La trente-septième année de Joas, Roi de Juda, Joas, fils de Joachaz, régna sur Israël à Samarie. Il régna seize ans.

11Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel; il ne se détourna d'aucun des péchés de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël, et il s'y livra comme lui.

12Le reste des actions de Joas, tout ce qu'il a fait, Ses exploits, et la guerre qu'il eut avec Amatsia, roi de Juda, cela n'est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois d'Israël ?

13Joas se coucha avec ses pères. Et Jéroboam s'assit sur son trône. Joas fut enterré à Samarie avec les rois d'Israël.

14Elisée était atteint de la maladie dont il mourut; et Joas, roi d'Israël, descendit vers lui, pleura sur son visage, et dit : Mon père ! mon père ! Char d'Israël et sa cavalerie ! 15Elisée lui dit : Prends un arc et des flèches. Et il prit un arc et des flèches. 16Puis Elisée dit au roi d'Israël : Bande l'arc avec ta main. Et quand il l'eut bandé de sa main, Elisée mit ses mains sur les mains du roi, 17et il dit : Ouvre la fenêtre à l'orient. Et il l'ouvrit. Elisée dit : Tire. Et il tira. Elisée dit : C'est une flèche de délivrance de la part de l'Eternel, une flèche de délivrance contre les Syriens; tu battras les Syriens à Aphek jusqu'à leur extermination. 18Elisée dit encore: Prends les flèches. Et il les prit. Elisée dit au roi d'Israël : Frappe contre terre. Et il frappa trois fois, et s'arrêta. 19L'homme de Dieu s'irrita contre lui, et dit : Il fallait frapper cinq ou six fois; alors tu aurais battu les Syriens jusqu'à leur extermination; maintenant tu les battras trois fois.

20Elisée mourut, et on l'enterra. L'année suivante, des troupes de Moabites Pénétrèrent dans le pays. 21Et comme on enterrait un homme, voici, on aperçut une de ces troupes, et l'on jeta l'homme dans le sépulcre d'Elisée. L'homme alla toucher les os d'Elisée, et il reprit vie et se leva sur ses pieds.

22Hazaël, roi de Syrie, avait opprimé Israël Pendant toute la vie de Joachaz. 23Mais l'Eternel leur fit miséricorde et eut compassion d'eux, il tourna sa face vers eux à cause de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob, il ne voulut pas les détruire, et jusqu'à présent il ne les a pas rejetés de sa face. 24Hazaël, roi de Syrie, mourut, et Ben-Hadad, Son fils, régna à sa place. 25Joas, fils de Joachaz, reprit des mains de Ben-Hadad, fils de Hazaël, les villes enlevées par Hazaël à Joachaz, son père, pendant la guerre. Joas le battit trois fois, et il recouvra les villes d'Israël.

Lire la suite

Méditez

  • Y a-t-il un exemple à suivre ou à ne pas suivre ?
  • Quelle vérité Dieu me révèle-t-il ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

ENJEUX DE LEADERSHIP

Tel père, tel fils (1-13).

L’Éternel accomplit pour Jéhu la promesse de lui accorder une succession dynastique (cf. 10. 30). Malheureusement, comme leur père, Joachaz puis Joas n’abandonnent pas les péchés d’idolâtrie de Jéroboam (2, 6, 11 ; cf. 1 Rois 12. 25-33). L’idole de la Venus phénicienne, dont le culte impur avait été inauguré par Achab (1 Rois 16. 33), est maintenue à Samarie. Aussi, la verge de Dieu, dans les personnes de Hazaël et de Ben-Hadad, s’abat-elle sur Israël (3, 7).
Quel genre d’influence spirituelle avez-vous héritée de vos ascendants et dont vous devez vous départir ? Quelle influence exercez-vous sur vos enfants par votre foi en Jésus-Christ ?
Cependant, quelle miséricorde de Dieu ! Ému par la misère et l’oppression d’Israël, l’Éternel répond aux supplications de Joachaz malgré son infidélité (4-5). Leader communautaire, chef de famille, responsable d’église, même si vous avez déjà failli, vous pouvez encore implorer la miséricorde de Dieu pour qu’il vous restaure, vous et vos administrés.

La délivrance promise (14-25).

Il y eut cependant un point lumineux dans la vie de Joas, comme dans la vie de Joachaz (4). Joas alla visiter le prophète Élisée mourant et pleura devant lui. Que vous inspire les paroles et actes prophétiques de cette entrevue (15-19)  ?

L’onction d’Élisée

défense spirituelle du peuple (14), se manifeste jusqu’après sa mort, par la résurrection d’un mort et la reconquête des villes d’Israël (20-25). Si nous servons le Seigneur avec consécration et fidélité, les retombées pour nos enfants seront positives, même après notre mort.