Verset de la semaine

Mais si je dis au jeune homme: Voici, les flèches sont au delà de toi! alors va-t-en, car l'Éternel te renvoie
1 Samuel 20.22
Voir les jours passés
11121314151617181920
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
mercredi 21 août

Romains 9.14-33

14Que dirons-nous donc? Y a-t-il en Dieu de l'injustice? Loin de là!15Car il dit à Moïse: Je ferai miséricorde à qui je fais miséricorde, et j'aurai compassion de qui j'ai compassion.16Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde.17Car l'Écriture dit à Pharaon: Je t'ai suscité à dessein pour montrer en toi ma puissance, et afin que mon nom soit publié par toute la terre.18Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut.19Tu me diras: Pourquoi blâme-t-il encore? Car qui est-ce qui résiste à sa volonté?20O homme, toi plutôt, qui es-tu pour contester avec Dieu? Le vase d'argile dira-t-il à celui qui l'a formé: Pourquoi m'as-tu fait ainsi?21Le potier n'est-il pas maître de l'argile, pour faire avec la même masse un vase d'honneur et un vase d'un usage vil?22Et que dire, si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère formés pour la perdition,23et s'il a voulu faire connaître la richesse de sa gloire envers des vases de miséricorde qu'il a d'avance préparés pour la gloire?24Ainsi nous a-t-il appelés, non seulement d'entre les Juifs, mais encore d'entre les païens,25selon qu'il le dit dans Osée: J'appellerai mon peuple celui qui n'était pas mon peuple, et bien-aimée celle qui n'était pas la bien-aimée;26et là où on leur disait: Vous n'êtes pas mon peuple! ils seront appelés fils du Dieu vivant.27Ésaïe, de son côté, s'écrie au sujet d'Israël: Quand le nombre des fils d'Israël serait comme le sable de la mer, Un reste seulement sera sauvé.28Car le Seigneur exécutera pleinement et promptement sur la terre ce qu'il a résolu.29Et, comme Ésaïe l'avait dit auparavant: Si le Seigneur des armées Ne nous eût laissé une postérité, Nous serions devenus comme Sodome, Nous aurions été semblables à Gomorrhe.30Que dirons-nous donc? Les païens, qui ne cherchaient pas la justice, ont obtenu la justice, la justice qui vient de la foi,31tandis qu'Israël, qui cherchait une loi de justice, n'est pas parvenu à cette loi.32Pourquoi? Parce qu'Israël l'a cherchée, non par la foi, mais comme provenant des oeuvres. Ils se sont heurtés contre la pierre d'achoppement,33selon qu'il est écrit: Voici, je mets en Sion une pierre d'achoppement Et un rocher de scandale, Et celui qui croit en lui ne sera point confus.

Méditez

  • Est-ce que ce passage m'apprend quelque chose sur Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit ?
  • Y a-t-il un exemple à suivre ou à ne pas suivre ?
  • Quelle vérité Dieu me révèle-t-il ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

DIEU RESTE INSAISISSABLE

On ne conteste pas avec lui (14-23)

La question d’entrée (14) est d’une importance capitale. Dieu est au-dessus de tous et de tout. Peut-on comparer le créateur à sa créature ? Paul fait des affirmations capitales qui rendent justice à la nature même de Dieu et rétablissent la vérité des faits. Notre Dieu est miséricordieux. Que ce soit avec Moise son serviteur (15) ou Pharaon le monarque païen (17), Dieu affirme sa grandeur et son statut de créateur de toute chose. Il peut en disposer de plein droit, à l’instar du potier qui travaille l’argile à sa guise et en fonction de ses objectifs. Il est évident que le pot de terre ne peut contester les choix du potier qui l’a fait (21). Qui ou quel homme peut donc alors oser juger Le Seigneur des seigneurs, le Roi des rois qui agit en fonction d’un plan bien tracé ?

Après les juifs, Dieu ouvre le salut aux Païens (24-25)

Cette affirmation met fin à l’illusion dans laquelle baignaient les juifs qui prenaient pour privilège exclusif leur statut de fils d’Israël. Par la bouche du prophète Esaïe, Dieu révèle que seul un petit reste parviendra au Salut (27). Quel bel avertissement pour tous ceux qui encore aujourd’hui décrètent leur salut à coup d’activisme religieux (connaissance de la loi) et même du fait de leur appartenance à des communautés ou de leurs liens de parenté avec des serviteurs de Dieu !

Question :

Que veux-tu dire à Dieu à la fin de cette méditation ?



 
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.