lundi 22 juillet

Nombres 20.14-29

14De Kadès, Moïse envoya des messagers au roi d'Édom, pour lui dire: Ainsi parle ton frère Israël: Tu sais toutes les souffrances que nous avons éprouvées.15Nos pères descendirent en Égypte, et nous y demeurâmes longtemps. Mais les Égyptiens nous ont maltraités, nous et nos pères.16Nous avons crié à l'Éternel, et il a entendu notre voix. Il a envoyé un ange, et nous a fait sortir de l'Égypte. Et voici, nous sommes à Kadès, ville à l'extrémité de ton territoire.17Laisse-nous passer par ton pays; nous ne traverserons ni les champs, ni les vignes, et nous ne boirons pas l'eau des puits; nous suivrons la route royale, sans nous détourner à droite ou à gauche, jusqu'à ce que nous ayons franchi ton territoire.18Édom lui dit: Tu ne passeras point chez moi, sinon je sortirai à ta rencontre avec l'épée.19Les enfants d'Israël lui dirent: Nous monterons par la grande route; et, si nous buvons de ton eau, moi et mes troupeaux, j'en paierai le prix; je ne ferai que passer avec mes pieds, pas autre chose.20Il répondit: Tu ne passeras pas! Et Édom sortit à sa rencontre avec un peuple nombreux et à main forte.21Ainsi Édom refusa de donner passage à Israël par son territoire. Et Israël se détourna de lui.22Toute l'assemblée des enfants d'Israël partit de Kadès, et arriva à la montagne de Hor.23L'Éternel dit à Moïse et à Aaron, vers la montagne de Hor, sur la frontière du pays d'Édom:24Aaron va être recueilli auprès de son peuple; car il n'entrera point dans le pays que je donne aux enfants d'Israël, parce que vous avez été rebelles à mon ordre, aux eaux de Meriba.25Prends Aaron et son fils Éléazar, et fais-les monter sur la montagne de Hor.26Dépouille Aaron de ses vêtements, et fais-les revêtir à Éléazar, son fils. C'est là qu'Aaron sera recueilli et qu'il mourra.27Moïse fit ce que l'Éternel avait ordonné. Ils montèrent sur la montagne de Hor, aux yeux de toute l'assemblée.28Moïse dépouilla Aaron de ses vêtements, et les fit revêtir à Éléazar, son fils. Aaron mourut là, au sommet de la montagne. Moïse et Éléazar descendirent de la montagne.29Toute l'assemblée vit qu'Aaron avait expiré, et toute la maison d'Israël pleura Aaron pendant trente jours.

Méditez

  • Est-ce que ce passage m'apprend quelque chose sur Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit ?
  • Quelle vérité Dieu me révèle-t-il ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

DIEU TRACE LE CHEMIN

Besoin d’aide

(14-17). Avant de demander le passage, Moïse prépare psychologiquement le cœur du roi d’Édom en rappelant les obstacles rencontrés dans la marche d’Israël. Les difficultés permettent de mesurer l’importance de l’aide attendue. Malgré l’incrédulité d’Israël, l’Éternel accorde à son peuple de progresser dans sa marche. Si Dieu refait avec chacun de nous ce qu’il a fait avec Israël, les hommes ne devraient-ils pas être encouragés à s’entraider ?

Déception

(18-21). Moïse fait face à une force armée, lui qui pensait trouver un cœur compatissant en la personne du roi d’Édom. Éprouvés, nous suspendons notre foi pour tout attendre des hommes, mais grande est notre déception. Mais, de la main de Dieu, nous recevons ce que les hommes ne peuvent nous donner. Si Dieu ne protège, que peut valoir la protection des richesses matérielles et financières par l’armée ? Apprenons à nous confier en tout temps à Dieu.

Consécration d’Eléazar

Le chapitre entier commence avec la mort de Miriam mais se termine par la mort d’un leader et la consécration d’un autre, Eléazar. L’œuvre de Dieu ne s’arrêtera pas au milieu des hommes tant que la terre existera. L’Éternel confie la gestion de ses biens aux hommes qu’il choisit et prépare. De la même manière, il consacre les leaders de son choix pour conduire son peuple. À la mort d’Aaron, Eléazar reçoit de Moïse le revêtement spirituel pour l’exercice de l’autorité de Dieu. Comment te prépares-tu à répondre à l’appel de Dieu ?

A méditer :

Psaume 3