Verset de la semaine

Car quel est le plus grand, celui qui est à table, ou celui qui sert? N'est-ce pas celui qui est à table? Et moi, cependant, je suis au milieu de vous comme celui qui sert.
Luc 22.27
Voir les jours passés
06070809101112131415
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
mardi 16 octobre

Luc 22.39-53

39Après être sorti, il alla, selon sa coutume, à la montagne des Oliviers. Ses disciples le suivirent.40Lorsqu'il fut arrivé dans ce lieu, il leur dit: Priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation.41Puis il s'éloigna d'eux à la distance d'environ un jet de pierre, et, s'étant mis à genoux, il pria,42disant: Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne.43Alors un ange lui apparut du ciel, pour le fortifier.44Étant en agonie, il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des grumeaux de sang, qui tombaient à terre.45Après avoir prié, il se leva, et vint vers les disciples, qu'il trouva endormis de tristesse,46et il leur dit: Pourquoi dormez-vous? Levez-vous et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation.47Comme il parlait encore, voici, une foule arriva; et celui qui s'appelait Judas, l'un des douze, marchait devant elle. Il s'approcha de Jésus, pour le baiser.48Et Jésus lui dit: Judas, c'est par un baiser que tu livres le Fils de l'homme!49Ceux qui étaient avec Jésus, voyant ce qui allait arriver, dirent: Seigneur, frapperons-nous de l'épée?50Et l'un d'eux frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l'oreille droite.51Mais Jésus, prenant la parole, dit: Laissez, arrêtez! Et, ayant touché l'oreille de cet homme, il le guérit.52Jésus dit ensuite aux principaux sacrificateurs, aux chefs des gardes du temple, et aux anciens, qui étaient venus contre lui: Vous êtes venus, comme après un brigand, avec des épées et des bâtons.53J'étais tous les jours avec vous dans le temple, et vous n'avez pas mis la main sur moi. Mais c'est ici votre heure, et la puissance des ténèbres.

Méditez

  • Est-ce que ce passage m'apprend quelque chose sur Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit ?
  • Y a-t-il un exemple à suivre ou à ne pas suivre ?
  • Quelle vérité Dieu me révèle-t-il ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

FAIRE LA VOLONTÉ DE DIEU

La présence de Jésus sur le mont des Oliviers est une étape cruciale, voire décisive dans la réalisation de sa mission de salut sur la terre.
D’abord, Jésus mesure tout le poids des péchés de l’humanité qu’il doit porter (42a, 44a). Ensuite, il est trahi par Judas l’un de ses plus proches collaborateurs (48). Et puis, les chefs des prêtres, les chefs des gardes du temple et les responsables du peuple (52b) le méprisent. Finalement, il sera abandonné par tous ses disciples (cf. Mt 26. 56b). Devant ces réalités accablantes, déroutantes mais incontournables, Jésus n’a qu’un seul désir : faire la volonté de son Père (42b, 53b). Pour cela, il n’admet aucune interférence, aucun acte qui vienne contrarier cette volonté (50-51). Et il ne succombe pas. Au contraire, il réussit à surmonter ces épreuves au moyen de la prière (41, 44-45).
Le monde dans lequel nous vivons va mal, l’hostilité à la foi chrétienne s’affiche de plus en plus, les temps sont difficiles. Le chrétien fait face à une farouche adversité : corruption, compromissions, délation, menaces, maltraitances, mort… Le défi à relever est celui de faire, quel que soit le prix à payer, la volonté de Dieu (en famille, au travail, en société…). Sommes-nous prêts ?
Ne soyons pas négligents et paresseux à l’image des disciples (46). Mais engageons-nous plutôt à vivre, comme notre Maître, une vie de prière constante (cf. 1 Thes 5. 17), si nous voulons remporter des victoires.

Mot d’ordre :

Priez pour ne pas céder à la tentation (40).