mercredi 10 juillet

1 Corinthiens 6.1-11

1Quelqu'un de vous, lorsqu'il a un différend avec un autre, ose-t-il plaider devant les injustes, et non devant les saints?2Ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde? Et si c'est par vous que le monde est jugé, êtes-vous indignes de rendre les moindres jugements?3Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges? Et nous ne jugerions pas, à plus forte raison, les choses de cette vie?4Quand donc vous avez des différends pour les choses de cette vie, ce sont des gens dont l'Église ne fait aucun cas que vous prenez pour juges!5Je le dis à votre honte. Ainsi il n'y a parmi vous pas un seul homme sage qui puisse prononcer entre ses frères.6Mais un frère plaide contre un frère, et cela devant des infidèles!7C'est déjà certes un défaut chez vous que d'avoir des procès les uns avec les autres. Pourquoi ne souffrez-vous pas plutôt quelque injustice? Pourquoi ne vous laissez-vous pas plutôt dépouiller?8Mais c'est vous qui commettez l'injustice et qui dépouillez, et c'est envers des frères que vous agissez de la sorte!9Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères,10ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu.11Et c'est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus Christ, et par l'Esprit de notre Dieu.

Méditez

  • De quoi ou de qui parlent ces versets ?
  • Y a-t-il un exemple à suivre ou à ne pas suivre ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

GESTION DES CONFLITS

La mise en quarantaine ou l’exclusion du méchant, n’annule pas les traces du mal en assemblée ou en communauté car « c’est du dedans, c’est du cœur de l’homme que le mal surgit » (cf. Mc 7. 21).

Dans la vie communautaire

(1-9). L’assemblée des croyants de Corinthe est sensée être des disciples de Jésus, des gens qui ont renoncé à toutes choses pour s’attacher à Jésus. Malheureusement, plusieurs s’attachent à leurs avoirs, au point d’avoir des différends avec les frères. Pire encore, ils osent citer les frères en justice, devant les juges incroyants au lieu de recourir à l’arbitrage de ceux qui appartiennent à Dieu (1 ; BS).
Le recours aux gens dont l’Église ne fait aucun cas pour gérer les litiges entre chrétiens, peut être tout simplement la preuve de la démission, manque de pardon, manque de réconciliation, manque d’entente. Que penser alors des Églises trainées aux tribunaux par certains individus en Afrique ? Dans toute œuvre de témoignage chrétien, l’Église ou le Ministère, on devrait tenir compte du code de travail en vigueur, sans pour autant faire du sacerdoce un abus pour « dépouiller les autres » (8).

Regard sur le royaume de Dieu

(10-11). Au-delà de tout désordre qui cherche à sévir au milieu des croyants, le royaume de Dieu reste le point de mire. La fin du verset 9 et le verset 10 présentent dix comportements qui vont exclure certains du royaume de Dieu. En quoi es-tu le plus interpellé par ces dix points de zone d’ombre ?

Mot d’ordre :

« soyez en paix avec tous les hommes » (Romains 12.12)

Revenir à la lecture/note de la journée