Verset de la semaine

Arrivés près de la Mysie, ils se disposaient à entrer en Bithynie; mais l'Esprit de Jésus ne le leur permit pas.
Actes 16.7
Voir les jours passés
09101112131415161718
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
mercredi 11 juillet

Actes 15.1-12

1Quelques hommes, venus de la Judée, enseignaient les frères, en disant: Si vous n'êtes circoncis selon le rite de Moïse, vous ne pouvez être sauvés.2Paul et Barnabas eurent avec eux un débat et une vive discussion; et les frères décidèrent que Paul et Barnabas, et quelques-uns des leurs, monteraient à Jérusalem vers les apôtres et les anciens, pour traiter cette question.3Après avoir été accompagnés par l'Église, ils poursuivirent leur route à travers la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des païens, et ils causèrent une grande joie à tous les frères.4Arrivés à Jérusalem, ils furent reçus par l'Église, les apôtres et les anciens, et ils racontèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux.5Alors quelques-uns du parti des pharisiens, qui avaient cru, se levèrent, en disant qu'il fallait circoncire les païens et exiger l'observation de la loi de Moïse.6Les apôtres et les anciens se réunirent pour examiner cette affaire.7Une grande discussion s'étant engagée, Pierre se leva, et leur dit: Hommes frères, vous savez que dès longtemps Dieu a fait un choix parmi vous, afin que, par ma bouche, les païens entendissent la parole de l'Évangile et qu'ils crussent.8Et Dieu, qui connaît les coeurs, leur a rendu témoignage, en leur donnant le Saint Esprit comme à nous;9il n'a fait aucune différence entre nous et eux, ayant purifié leurs coeurs par la foi.10Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu, en mettant sur le cou des disciples un joug que ni nos pères ni nous n'avons pu porter?11Mais c'est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, de la même manière qu'eux.12Toute l'assemblée garda le silence, et l'on écouta Barnabas et Paul, qui racontèrent tous les miracles et les prodiges que Dieu avait faits par eux au milieu des païens

Méditez

  • De quoi ou de qui parlent ces versets ?
  • Y a-t-il un exemple à suivre ou à ne pas suivre ?
  • Quelle vérité Dieu me révèle-t-il ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

C’EST JÉSUS-CHRIST SEUL QUI SAUVE

La tentation est toujours grande de penser que le salut s’obtient par l’observance de certains rites.

Désaccord à propos de la circoncision

Les croyants d’origine juive qui composaient les assemblées de Jérusalem et de la Judée avaient éprouvé une grande joie en apprenant la conversion des nations. Mais certains pensaient qu’avant de devenir chrétien, il fallait d’abord se faire juif : être circoncis et obéir à la Loi. Paul et Barnabas comprennent aussitôt le danger de ce raisonnement. Retourner à l’esclavage de la Loi, leur dira-t-il, ce n’est rien d’autre qu’être déchu de la grâce. Car, pour celui qui est uni à Jésus-Christ, être circoncis ou ne pas l’être n’a pas d’importance : ce qui importe, c’est la foi qui agit par l’amour (Gal. 5. 6). Cette question risquait de diviser Jérusalem et Antioche. Dieu conduit tout pour qu’elle soit débattue à Jérusalem et sauvegarder l’unité de l’assemblée.

Réalisations divines

Le récit des réalisations divines par Paul et Barnabas (4, 12), encadre l’intervention de Pierre. Ce dernier, fort de son expérience, confirme que les nations et Juifs sont sauvés d’une seule et même manière : par la grâce du Seigneur Jésus (11). L’ouverture de la porte et du don du Saint-Esprit aux non-Juifs, sans exigence préalable de circoncision, n’a qu’une seule condition : croire en la bonne nouvelle de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ.

Exhortation

« Jésus lui dit : Moi, je suis le chemin, la vérité, et la vie ; nul ne vient au Père que par moi. » (Jn 14.6)

Revenir à la lecture/note de la journée