Verset de la semaine

Le Seigneur déclare : « Le ciel nouveau et la terre nouvelle que je crée restent solides devant moi. De même, votre nom et ceux qui naîtront de vous ne disparaîtront jamais devant moi.
Essaie 66.22
Voir les jours passés
06070809101112131415
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
mardi 07 août

Esaïe 64.1-11

1(63:19b) Oh! si tu déchirais les cieux, et si tu descendais, Les montagnes s'ébranleraient devant toi,2(64:1) Comme s'allume un feu de bois sec, Comme s'évapore l'eau qui bouillonne; Tes ennemis connaîtraient ton nom, Et les nations trembleraient devant toi.3(64:2) Lorsque tu fis des prodiges que nous n'attendions pas, Tu descendis, et les montagnes s'ébranlèrent devant toi.4(64:3) Jamais on n'a appris ni entendu dire, Et jamais l'oeil n'a vu qu'un autre dieu que toi Fît de telles choses pour ceux qui se confient en lui.5(64:4) Tu vas au-devant de celui qui pratique avec joie la justice, De ceux qui marchent dans tes voies et se souviennent de toi. Mais tu as été irrité, parce que nous avons péché; Et nous en souffrons longtemps jusqu'à ce que nous soyons sauvés.6(64:5) Nous sommes tous comme des impurs, Et toute notre justice est comme un vêtement souillé; Nous sommes tous flétris comme une feuille, Et nos crimes nous emportent comme le vent.7(64:6) Il n'y a personne qui invoque ton nom, Qui se réveille pour s'attacher à toi: Aussi nous as-tu caché ta face, Et nous laisses-tu périr par l'effet de nos crimes.8(64:7) Cependant, ô Éternel, tu es notre père; Nous sommes l'argile, et c'est toi qui nous as formés, Nous sommes tous l'ouvrage de tes mains.9(64:8) Ne t'irrite pas à l'extrême, ô Éternel, Et ne te souviens pas à toujours du crime; Regarde donc, nous sommes tous ton peuple.10(64:9) Tes villes saintes sont un désert; Sion est un désert, Jérusalem une solitude.11(64:10) Notre maison sainte et glorieuse, Où nos pères célébraient tes louanges, Est devenue la proie des flammes; Tout ce que nous avions de précieux a été dévasté.

Méditez

  • Y a-t-il un exemple à suivre ou à ne pas suivre ?
  • Quelle vérité Dieu me révèle-t-il ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

PRIÈRE DE SUPPLICATION

Cette prière nous rappelle la phrase de Pierre disant à Jésus : « …Seigneur, à qui irions-nous ?. . . .  » (Jn 6. 68).

Appel au secours

Tout en sachant que le peuple est dans cette situation de désarroi à cause de son péché, le prophète persiste à demander à Dieu le secours. Il est persuadé que lui seul, leur Père (8) peut leur apporter le salut. Il est persuadé que son Dieu est un Dieu qui agit (4) et qu’il est Tout-puissant pour sauver (1-4). On constate qu’il a une foi infaillible et qu’il peut vraiment affirmer comme l’apôtre Paul : « Je sais en qui j’ai cru » (2 Tim 1. 12). Connaissez-vous bien celui en qui vous croyez ?

Persévérer dans la prière

N’est-ce pas cette prière insistante que Jésus a voulu nous apprendre en racontant l’histoire de la veuve en Luc 18. 1-8a. De nos jours, pensant que Dieu tarde à agir, certains sont tentés de s’adresser à des idoles, des charlatans de tout genre pour trouver des solutions à leur problème. Beaucoup ont baissé les bras et ont abandonné Dieu : Il n’y a personne qui invoque ton nom, qui se réveille pour s’attacher à toi ? (7). Beaucoup ont dit avoir pris leur destinée en main et ont mis Dieu de côté. Et vous, quelle est votre réaction quand Dieu semble lent à répondre à votre prière ?

Réflexion :

Le grand défi que nous, chrétiens d’Afrique, avons à relever est de conjuguer la foi (prière) et l’action pour la guérison de nos nations respectives.

Revenir à la lecture/note de la journée