Verset de la semaine

Le vieillard dit: Que la paix soit avec toi! Je me charge de tous tes besoins, tu ne passeras pas la nuit sur la place.
Juges 19.20
Voir les jours passés
06070809101112131415
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
mercredi 10 octobre

Juges 20.12-28

12Les tribus d'Israël envoyèrent des hommes vers toutes les familles de Benjamin, pour dire: Qu'est-ce que ce crime qui s'est commis parmi vous?13Livrez maintenant les gens pervers qui sont à Guibea, afin que nous les fassions mourir et que nous ôtions le mal du milieu d'Israël. Mais les Benjamites ne voulurent point écouter la voix de leurs frères, les enfants d'Israël.14Les Benjamites sortirent de leurs villes, et s'assemblèrent à Guibea, pour combattre les enfants d'Israël.15Le dénombrement que l'on fit en ce jour des Benjamites sortis des villes fut de vingt-six mille hommes, tirant l'épée, sans compter les habitants de Guibea formant sept cents hommes d'élite.16Parmi tout ce peuple, il y avait sept cents hommes d'élite qui ne se servaient pas de la main droite; tous ceux-là pouvaient, en lançant une pierre avec la fronde, viser à un cheveu sans le manquer.17On fit aussi le dénombrement des hommes d'Israël, non compris ceux de Benjamin, et l'on en trouva quatre cent mille tirant l'épée, tous gens de guerre.18Et les enfants d'Israël se levèrent, montèrent à Béthel, et consultèrent Dieu, en disant: Qui de nous montera le premier pour combattre les fils de Benjamin? l'Éternel répondit: Juda montera le premier.19Dès le matin, les enfants d'Israël se mirent en marche, et ils campèrent près de Guibea.20Et les hommes d'Israël s'avancèrent pour combattre ceux de Benjamin, et ils se rangèrent en bataille contre eux devant Guibea.21Les fils de Benjamin sortirent de Guibea, et ils étendirent sur le sol ce jour-là vingt-deux mille hommes d'Israël.22Le peuple, les hommes d'Israël reprirent courage, et ils se rangèrent de nouveau en bataille dans le lieu où ils s'étaient placés le premier jour.23Et les enfants d'Israël montèrent, et ils pleurèrent devant l'Éternel jusqu'au soir; ils consultèrent l'Éternel, en disant: Dois-je m'avancer encore pour combattre les fils de Benjamin, mon frère? L'Éternel répondit: Montez contre lui.24Les enfants d'Israël s'avancèrent contre les fils de Benjamin, le second jour.25Et ce même jour, les Benjamites sortirent de Guibea à leur rencontre, et ils étendirent encore sur le sol dix-huit mille hommes des enfants d'Israël, tous tirant l'épée.26Tous les enfants d'Israël et tout le peuple montèrent et vinrent à Béthel; ils pleurèrent et restèrent là devant l'Éternel, ils jeûnèrent en ce jour jusqu'au soir, et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices d'actions de grâces devant l'Éternel.27Et les enfants d'Israël consultèrent l'Éternel, -c'était là que se trouvait alors l'arche de l'alliance de Dieu,28et c'était Phinées, fils d'Éléazar, fils d'Aaron, qui se tenait à cette époque en présence de Dieu, -et ils dirent: Dois-je marcher encore pour combattre les fils de Benjamin, mon frère, ou dois-je m'en abstenir? L'Éternel répondit: Montez, car demain je les livrerai entre vos mains.

Méditez

  • Quelle vérité Dieu me révèle-t-il ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

FORMATION PAR LA DÉFAITE

Quelles sont les éléments qui ont concouru ici à la formation spirituelle des Israélites belliqueux ?

Par indignation humaine,

les enfants d’Israël ont décidé de faire la guerre à leurs frères les Benjaminites (12-17). Ils ont demandé l’avis de Dieu seulement après tous les préliminaires (18). Étant sûrs du bienfondé de cette guerre et de leur victoire (Prov 14. 12), ils ont fait entrer Dieu dans leurs idées et leurs sentiments. À leur demande spécifique, Dieu leur a donné une réponse spécifique. Mais Dieu veut les discipliner et les restaurer (19-21).

Prière par affliction selon Dieu

(23), causée par la première défaite que Dieu a permise. Quel changement ! Ils ont recherché Dieu. Ils ont appelé les Benjaminites, « mon frère », preuve d’une affection naissante en eux. Mais la parole de Dieu qui était présente (27) n’occupait pas encore la première place. Or « l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements » (1 Jn 5. 3). Dieu veut que les Israélites comprennent cela.

Humiliation totale devant Dieu

après la deuxième défaite. Changement radical, ils ont une disposition spirituelle d’abandon totale à Dieu (26-28) et à sa parole (27). Ils ne se sont pas imposés mais sont prêts à abandonner la guerre si c’est la volonté de Dieu (28). C’est là que Dieu leur a donné la promesse de victoire.

Vérité :

Par la défaite et les échecs, Dieu nous apprend à dépendre totalement de lui. Lisons Apo 3.19 : « Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. »

Revenir à la lecture/note de la journée