Verset de la semaine

Ils disent aux apôtres : « Hommes de Galilée, vous restez là à regarder le ciel. Pourquoi donc ? Jésus vous a quittés pour aller vers le ciel. Et il reviendra de la même façon que vous l'avez vu aller vers le ciel. »
Actes 1.11
Voir les jours passés
11121314151617181920
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
samedi 12 mai

Lévitique 14.21-32

21Si le sujet est trop pauvre pour se procurer tout cela, il prend un seul agneau, pour le sacrifice de réparation avec geste de présentation, afin que l’on fasse sur lui le rite d’absolution, un seul dixième d’épha de farine pétrie dans l’huile, pour l’offrande, un log d’huile 22et deux tourterelles ou deux pigeons – ce qu’il peut se procurer ; l’un est destiné au sacrifice pour le péché, l’autre à l’holocauste.

23Le huitième jour, il les amène pour sa purification au prêtre, à l’entrée de la tente de la rencontre, devant le SEIGNEUR ;

24le prêtre prend l’agneau de réparation et le log d’huile ;

– le prêtre les offre avec le geste de présentation devant le SEIGNEUR ;

25il égorge l’agneau de réparation ;

– le prêtre prend du sang de la victime de réparation ;

– il le met sur le lobe de l’oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le pouce de son pied droit ;

26le prêtre se verse un peu d’huile dans la main gauche ;

27de son index droit, le prêtre effectue devant le SEIGNEUR sept aspersions avec l’huile qui est dans sa main gauche ;

28le prêtre met de l’huile qui est dans sa main sur le lobe de l’oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le pouce de son pied droit, aux endroits où il a mis du sang de la victime de réparation ;

29le reste d’huile qui est dans sa main, le prêtre le met sur la tête de celui qui se purifie, pour faire sur lui le rite d’absolution devant le SEIGNEUR ;

30de l’une des tourterelles ou de l’un des pigeons – peu importe ce que le sujet a pu se procurer –, 31de l’un des oiseaux qu’il a pu se procurer, il fait un sacrifice pour le péché, et de l’autre un holocauste accompagnant l’offrande ;

– le prêtre fait le rite de l’absolution sur celui qui se purifie, devant le SEIGNEUR. »

32Telles sont les instructions concernant un malade de la lèpre qui ne peut se procurer le nécessaire pour sa purification.

Lire la suite

Méditez

  • De quoi ou de qui parlent ces versets ?
  • Est-ce que ce passage m'apprend quelque chose sur Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit ?
  • Quelle vérité Dieu me révèle-t-il ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

DIEU COMPREND ET RESTAURE TOTALEMENT

Dieu tient compte du pauvre quant aux sacrifices exigeant beaucoup de moyens.

Le pauvre apporte selon ses moyens

(20-23). La justice de Dieu se voit aussi dans les prescriptions liées aux sacrifices. Pour soulager les peines du pauvre (21) mais qui a aussi besoin des rituels de purification et d’intégration, Dieu ordonne que la quantité d’agneau (un au lieu de deux) et de farine (un seul dixième de fleur de farine au lieu de trois) lui soit réduite. Pour l’holocauste, il offrira à la place d’une brebis, deux tourterelles et deux jeunes pigeons. Les autres éléments du rituel restent inchangés. Dans nos églises, tenons-nous compte de ceux qui ont des ressources insuffisantes quant aux répartitions des charges incombant à la communauté ?

Le sens du rituel de purification

(24-32). Le rasage des poils léprosés est indispensable parce qu’ils sont le loge des microbes de contamination. Le rasage se fait deux fois, ainsi que la lessive des vêtements et la longue baignade du malade. L’huile est abondamment utilisée (18, 29). En effet, l’huile de chaulmoogra a servi de traitement médical contre la lèpre pendant de nombreuses années.
Ici, les Africains et les Juifs partagent certains régimes de sacrifice (25, 28). Le côté droit signifie le chemin de la vie, l’oreille le récepteur des ordonnances divines, la main nos actes, et les pieds la marche de la vie. Le tout symbolise l’homme entièrement dans ce qu’il pense et fait dans le monde.

Vérité

La sainteté touche tous les aspects de notre vie dans le monde.

Revenir à la lecture/note de la journée