Verset de la semaine

Tous sont remplis de l'Esprit Saint et ils se mettent à parler d'autres langues. C'est l'Esprit qui leur donne de faire cela.
Actes 2.4
Voir les jours passés
11121314151617181920
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
mardi 15 mai

Lévitique 15.16-33

16L'homme qui aura une pollution lavera tout son corps dans l'eau, et sera impur jusqu'au soir.17Tout vêtement et toute peau qui en seront atteints seront lavés dans l'eau, et seront impurs jusqu'au soir.18Si une femme a couché avec un tel homme, ils se laveront l'un et l'autre, et seront impurs jusqu'au soir.19La femme qui aura un flux, un flux de sang en sa chair, restera sept jours dans son impureté. Quiconque la touchera sera impur jusqu'au soir.20Tout lit sur lequel elle couchera pendant son impureté sera impur, et tout objet sur lequel elle s'assiéra sera impur.21Quiconque touchera son lit lavera ses vêtements, se lavera dans l'eau, et sera impur jusqu'au soir.22Quiconque touchera un objet sur lequel elle s'est assise lavera ses vêtements, se lavera dans l'eau, et sera impur jusqu'au soir.23S'il y a quelque chose sur le lit ou sur l'objet sur lequel elle s'est assise, celui qui la touchera sera impur jusqu'au soir.24Si un homme couche avec elle et que l'impureté de cette femme vienne sur lui, il sera impur pendant sept jours, et tout lit sur lequel il couchera sera impur.25La femme qui aura un flux de sang pendant plusieurs jours hors de ses époques régulières, ou dont le flux durera plus qu'à l'ordinaire, sera impure tout le temps de son flux, comme au temps de son indisposition menstruelle.26Tout lit sur lequel elle couchera pendant la durée de ce flux sera comme le lit de son flux menstruel, et tout objet sur lequel elle s'assiéra sera impur comme lors de son flux menstruel.27Quiconque les touchera sera souillé; il lavera ses vêtements, se lavera dans l'eau, et sera impur jusqu'au soir.28Lorsqu'elle sera purifiée de son flux, elle comptera sept jours, après lesquels elle sera pure.29Le huitième jour, elle prendra deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, et elle les apportera au sacrificateur, à l'entrée de la tente d'assignation.30Le sacrificateur offrira l'un en sacrifice d'expiation, et l'autre en holocauste; et le sacrificateur fera pour elle l'expiation devant l'Éternel, à cause du flux qui la rendait impure.31Vous éloignerez les enfants d'Israël de leurs impuretés, de peur qu'ils ne meurent à cause de leurs impuretés, s'ils souillent mon tabernacle qui est au milieu d'eux.32Telle est la loi pour celui qui a une gonorrhée ou qui est souillé par une pollution,33pour celle qui a son flux menstruel, pour l'homme ou la femme qui a un flux, et pour l'homme qui couche avec une femme impure.

Méditez

  • Est-ce que ce passage m'apprend quelque chose sur Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit ?
  • Y a-t-il un ordre auquel obéir ?
  • Y a-t-il un avertissement ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

LES ÉCOULEMENTS SEXUELS NORMAUX

Quelles règles d’hygiène sexuelle donnez-vous aux filles/femmes et aux garçons/hommes, à l’église et à la maison ?

L’écoulement masculin

(16-18). C’est une sorte d’évacuation naturelle du sperme, liée au fonctionnement de l’appareil génital masculin. C’est la "pollution nocturne" qui n’a rien de coupable mais qui pourtant met dans un état d’impureté. Tout contact avec sa femme dans un tel état la rendait passagèrement impure. Pour se purifier, il n’y aura pas de sacrifice, mais juste qu’il faut se laver pour nettoyer cette pollution : mesure d’hygiène.

L’écoulement féminin

(19-24). Toute femme en menstrues est considérée comme impure quoique cet écoulement soit naturel. Comme chez l’homme (17-18), que doit-elle faire ? (19-24). Cet écoulement est signe de féminité, de fécondité et de maternité. Elle rassure sur le fonctionnement normal du corps de la femme. Puisque cela n’a rien de coupable, Dieu n’exige pas de sacrifice, mais de l’hygiène corporelle avec de l’eau pure.

Quand l’écoulement devient anormal

(25-33). C’est le signe d’un dysfonctionnement du corps ou des conséquences d’un comportement sexuel anormal. Ce qui implique un sacrifice d’expiation et d’engagement. Cela rappelle que la maladie est l’une des conséquences de l’entrée du péché dans le monde. Ainsi, s’il y a lieu de se confesser pour d’éventuels péchés commis, autant le faire en vue d’obtenir le pardon et la guérison du corps et de l’âme (cf. Jac 5. 14-16). Puis, s’éloigner de tout ce qui a conduit à cette impureté sexuelle (31).

Question pratique:

Les mariés doivent-ils cesser de partager le lit conjugal durant l’indisposition menstruelle de la femme ?

Revenir à la lecture/note de la journée