Verset de la semaine

Et Jésus les appela, et dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.
Luc 18.16
Voir les jours passés
08091011121314151617
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
dimanche 09 septembre

Luc 19.28-48

28Après avoir ainsi parlé, Jésus marcha devant la foule, pour monter à Jérusalem.29Lorsqu'il approcha de Bethphagé et de Béthanie, vers la montagne appelée montagne des Oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples,30en disant: Allez au village qui est en face; quand vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s'est jamais assis; détachez-le, et amenez-le.31Si quelqu'un vous demande: Pourquoi le détachez-vous? vous lui répondrez: Le Seigneur en a besoin.32Ceux qui étaient envoyés allèrent, et trouvèrent les choses comme Jésus leur avait dit.33Comme ils détachaient l'ânon, ses maîtres leur dirent: Pourquoi détachez-vous l'ânon?34Ils répondirent: Le Seigneur en a besoin.35Et ils amenèrent à Jésus l'ânon, sur lequel ils jetèrent leurs vêtements, et firent monter Jésus.36Quand il fut en marche, les gens étendirent leurs vêtements sur le chemin.37Et lorsque déjà il approchait de Jérusalem, vers la descente de la montagne des Oliviers, toute la multitude des disciples, saisie de joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu'ils avaient vus.38Ils disaient: Béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur! Paix dans le ciel, et gloire dans les lieux très hauts!39Quelques pharisiens, du milieu de la foule, dirent à Jésus: Maître, reprends tes disciples.40Et il répondit: Je vous le dis, s'ils se taisent, les pierres crieront!41Comme il approchait de la ville, Jésus, en la voyant, pleura sur elle, et dit:42Si toi aussi, au moins en ce jour qui t'est donné, tu connaissais les choses qui appartiennent à ta paix! Mais maintenant elles sont cachées à tes yeux.43Il viendra sur toi des jours où tes ennemis t'environneront de tranchées, t'enfermeront, et te serreront de toutes parts;44ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n'as pas connu le temps où tu as été visitée.45Il entra dans le temple, et il se mit à chasser ceux qui vendaient,46leur disant: Il est écrit: Ma maison sera une maison de prière. Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.47Il enseignait tous les jours dans le temple. Et les principaux sacrificateurs, les scribes, et les principaux du peuple cherchaient à le faire périr;48mais ils ne savaient comment s'y prendre, car tout le peuple l'écoutait avec admiration.

Méditez

  • Est-ce que ce passage m'apprend quelque chose sur Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit ?
  • Y a-t-il un exemple à suivre ou à ne pas suivre ?
  • Quelle vérité Dieu me révèle-t-il ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

JÉSUS EST LE ROI

Comment démontrez-vous que Jésus est votre Roi ?

Prompte obéissance

(28-35). Pour les deux disciples, sitôt dit, sitôt fait. Et tout se passe exactement comme Jésus l’a dit. Cela ne devrait-il pas nous encourager à faire confiance à Jésus et à croire à ce qu’il nous dit dans sa Parole pour toutes les situations qui se présentent à nous ? Car, sachons-le, Dieu a son mot à dire, aussi bien dans les grandes que dans les petites choses de notre vie. Ne discutons pas ses ordres. Reconnaissons-le dans toutes nos voies, et il aplanira nos sentiers (Prov 3. 6).

Louanges et reconnaissance au Roi

(36-40). Ce que Dieu fait dans nos vies ne doit pas nous laisser indifférents. La multitude des disciples et des curieux loue Dieu pour les miracles qu’ils ont vus. La vie, la santé, le soleil, la pluie, la nourriture, etc.  : toutes ces choses auxquelles nous sommes trop souvent habitués sont aussi des miracles de Dieu. Nous devons lui être reconnaissants pour tout ça ! (cf. Ps 103. 1-6).

Jésus pleure sur Jérusalem

(41-48). De ville de paix, Jérusalem était devenue sanguinaire et rebelle à son Dieu. L’adoration y est rendue formaliste et dénuée de tout respect à Dieu. Bien que triste sur le sort inévitable de la ville et malgré l’hostilité ambiante, Jésus passe les derniers jours de son ministère terrestre à y enseigner encore. Oui, notre monde actuel est pourri. Mais, pas de place au découragement : poursuivons l’accomplissement de la grande commission.

Promesse

Ésaïe 40.10

Revenir à la lecture/note de la journée