Verset de la semaine

Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d'échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l'homme.
Luc 21.36
Voir les jours passés
08091011121314151617
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
lundi 10 septembre

Luc 20.1-8

1Un de ces jours-là, comme Jésus enseignait le peuple dans le temple et qu'il annonçait la bonne nouvelle, les principaux sacrificateurs et les scribes, avec les anciens, survinrent,2et lui dirent: Dis-nous, par quelle autorité fais-tu ces choses, ou qui est celui qui t'a donné cette autorité?3Il leur répondit: Je vous adresserai aussi une question.4Dites-moi, le baptême de Jean venait-il du ciel, ou des hommes?5Mais ils raisonnèrent ainsi entre eux: Si nous répondons: Du ciel, il dira: Pourquoi n'avez-vous pas cru en lui?6Et si nous répondons: Des hommes, tout le peuple nous lapidera, car il est persuadé que Jean était un prophète.7Alors ils répondirent qu'ils ne savaient d'où il venait.8Et Jésus leur dit: Moi non plus, je ne vous dirai pas par quelle autorité je fais ces choses.

Méditez

  • De quoi ou de qui parlent ces versets ?
  • Y a-t-il une promesse ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

LE SEIGNEUR DU TEMPLE CONTESTÉ

Que craignent les humains en contestant l’autorité du Christ ?

Par quelle autorité

(2)  ? Pourquoi Jésus enseigne-t-il dans le temple (1) et en chasse-t-il les vendeurs (19. 45) sans l’autorisation des sacrificateurs, gardiens spirituels de l’institution, et des scribes, docteurs d’Israël ? En guise de réponse, Jésus demande à ses interlocuteurs si le baptême de Jean-Baptiste vient du ciel ou des hommes (4). D’une manière indirecte, il indique ainsi que sa propre vocation est d’ordre céleste.

Pauvres conducteurs qui ne savent pas

(7). Jésus réprimandait déjà le bon Nicodème pour son ignorance « Tu es le docteur d’Israël et tu ne sais pas !. . .  » (Jn 3. 10). Les scribes, héritiers de Moïse (Mt 23. 2), n’ont été finalement que ses piètres disciples. Car ils n’ont pas su conduire le peuple vers Christ, pourtant annoncé par leur maître (Jn 5. 46-47), et but ultime de la loi mosaïque (Rom 10. 4). Où va-t-on donc si les conducteurs eux-mêmes sont aveugles ?

Problème de foi

Celui qui veut faire la volonté de Dieu reconnaîtra dit Jésus sa mission (Jean 7. 17)  ; la foi (5) qui manque aux chefs religieux juifs n’est donc pas tant le savoir que le vouloir. Craignant les hommes (6) plus que Dieu, ils ne veulent pas croire en Jean pour n’avoir pas à croire en Christ que Jean avait introduit (Jn 1. 34). La divinité du Fils n’est décidément pas du domaine du visible mais saisissable uniquement par la foi.

Prière :

Seigneur, « viens au secours de notre incrédulité ! » (Mc 9.24)

Revenir à la lecture/note de la journée