mercredi 13 mars

Marc 10.46-53

46Ils arrivèrent à Jéricho. Et, lorsque Jésus en sortit, avec ses disciples et une assez grande foule, le fils de Timée, Bartimée, mendiant aveugle, était assis au bord du chemin.47Il entendit que c'était Jésus de Nazareth, et il se mit à crier; Fils de David, Jésus aie pitié de moi!48Plusieurs le reprenaient, pour le faire taire; mais il criait beaucoup plus fort; Fils de David, aie pitié de moi!49Jésus s'arrêta, et dit: Appelez-le. Ils appelèrent l'aveugle, en lui disant: Prends courage, lève-toi, il t'appelle.50L'aveugle jeta son manteau, et, se levant d'un bond, vint vers Jésus.51Jésus, prenant la parole, lui dit: Que veux-tu que je te fasse? Rabbouni, lui répondit l'aveugle, que je recouvre la vue.52Et Jésus lui dit: Va, ta foi t'a sauvé. (10:53) Aussitôt il recouvra la vue, et suivit Jésus dans le chemin.

Méditez

  • Est-ce que ce passage m'apprend quelque chose sur Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit ?
  • Y a-t-il un exemple à suivre ou à ne pas suivre ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

DEMANDER LA GUÉRISON

Bartimée, cet aveugle de Jéricho, est en train de mendier au bord du chemin lorsque Jésus s’approche.

A la recherche d’une solution

Le bruit d’une foule nombreuse suscite sans doute son attention, au point de le faire demander ce qui se passe. L’ayant appris, il se met alors à crier, et à crier de toutes ses forces : « Fils de David, Jésus aie pitié de moi !  ! » (47, 49). Sachant que la solution à sa vie se trouve en Jésus, il ne faut surtout pas rater l’occasion. Jésus l’appelle. Bartimée quitte alors son manteau et sa position de mendiant pour s’empresser de venir à lui (50).

Une question qui interpelle

« Que veux-tu que je te fasse ? » (51). Quelle question ! Comme si Jésus ne savait pas qu’il aspire à être guéri de sa maladie ! Mais Jésus préfère que la demande émane de la personne elle-même, selon ses besoins. Après avoir cru en Jésus, Bartimée reçoit la guérison et décide de le suivre.

Demande et reçois

(cf. Mt 7. 7-8). Il en est de même pour toi aujourd’hui. Tu as entendu parler du Seigneur dans des églises, par des médias, des livres, des chants et des témoignages chrétiens. Le Seigneur Jésus attend toujours que tu lui demandes de te guérir.

Question :

Es-tu prêt à aller à sa rencontre, à l’image de Bartimée ? Oses-tu lui demander de venir te guérir corps et âme ?

Revenir à la lecture/note de la journée